La porte des Tuiles

Publié le par junilau

Aprés avoir suivi la rue de la Rollandie, nous arrivons devant la porte fortifiée des Tuiles, bien que son vrai nom soit du Thuile ou du Tuile mais déformé avec le temps. "Le tuel " était le nom qui désignait les égouts, ceux ci s'écoulant sous cette porte.

Jusqu'au début du XIX eme siècle, elle fut la porte principale de la ville où s'effectuait l'essentiel du trafic commercial. De plus c'était le seul passage autorisé, par ordonnace royale, pour l'entrée du vin frappé par le droit de l'octroi payable à la ville.

Elle était fermée par deux herses et trois portes, les défenseurs pouvaient jeter des projectiles et de l'huile bouillante sur les assaillants par deux orifices pratiqués dans sa voûte. Les Anglais, les routiers et autres aventuriers se heurtèrent sans succés à ce bastion !

De nos jours, des fenêtres ont été percées dans sa tour transformée en maison d'habitation.

Publié dans Saint-Flour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article